27/06/2013

Paradoxe de l'identité

J'avais mis ce post en réserve, c'est le bon moment de le publier, car je suis à court d'inspiration. C'est un peu long, mais il est grand temps de sa faire une idée de l'Unité.

J’ai déjà évoqué le paradoxe de l’identité dans ce texte : http://algekael.skynetblogs.be/archive/2013/04/22/4-elements.html :

 “Pour créer la matière (la forme), la Source utilise 4 éléments dans des proportions variables. Tout ce qui est créé, va ainsi recevoir une proportion bien précise des 4 éléments, qui va lui conférer une spécificité, tant au niveau des univers, étoiles, planètes, que des entités. Le processus “d’identification” induite par la sortie de l’Absolu au travers de la Source, va créer la Conscience. Mais cette identification est très paradoxale car la liaison à la Source fait qu’en même temps, il n’y a pas strictement identification : cela confère à un état différencié dans l’état indifférencié, c'est à la fois vivre l'Illimité, la Dissolution, mais être, en même temps, parfaitement défini, dans cet indéfini. Bien qu’il n’y ait pas de différence entre les parties et le Tout, cette Unité n’est pas l’Uniformité. Nous sommes le Tout, en même temps que vous sommes uniques, et que chacun est Présent dans le Cœur de chacun. Nous avons tous le même Esprit démultiplié à l'infini, c'est l'étincelle divine, mais chacune a sa spécificité, sa propre polarité. Tout est Un, Tout est inter relié, mais sans lien : simplement par la résonance."

Mais voici aussi ce qui est merveilleusement dit par les intervenants du site AutresDimensions : quelques extraits de canalisations qui approchent ce mystérieux concept qu’est la singularité de l’Etreté qui est aussi le Tout. Cela ne peut se comprendre avec la tête, c’est vibratoire et ça rentre par le coeur, donc il vaut mieux lire les textes originaux :

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1132 ANAËL 5 août 2011

Question : dans ces autres plans, si on a plus de personnalité, on aura une identité Vibratoire ?
Oui, qui n'est, ni localisée dans le temps, ni dans l'espace. Cette identité Vibratoire est commune et différente à chaque Esprit et elle change selon la gamme de fréquences que vous expérimentez, selon les Dimensions que vous vivez, selon l'état où vous êtes, selon l'état Dimensionnel. Cette identité n'est donc pas localisée en un temps et en un espace, comme ici. Vous ne pouvez pas dire, en Esprit, que vous êtes un corps mais vous êtes l'ensemble des corps. C'est en ce sens qu'il est impossible de vous faire comprendre l'Unité tant que vous ne l'avez pas vécue vous-mêmes. Aucun mot, aucun tableau, ne peut rendre compte, d'une quelconque manière, de la Vérité de l'Esprit, ce qui n'est pas le cas pour l'Âme parce qu'une musique, une peinture, une sculpture peut vous émouvoir, vous rappelant la sensibilité de l'Âme mais, en aucun cas, cela est possible pour l'Esprit. Les Lois ou Règles de l'Esprit n'ont strictement rien à voir avec les lois de l'Âme ou les lois du corps.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1145MA ANANDA MOYI 9 août 2011

Alors, bien sûr, cette révolution-là est un ouragan, comparée à l'ouverture de l'âme. Lors de l'ouverture à l'Esprit, quand l'âme se tourne vers l'Esprit, elle va vivre sa propre Dissolution. C'est-à-dire que tout ce qui était cru, et vécu comme réel auparavant, n'existe plus. Il y a ce processus appelé la Dissolution. C'est le retour à l'état de Brahman. C'est le retour à l'état indifférencié et pourtant tellement différencié. Là est le paradoxe. La personnalité est identifiée à quelque chose d'enfermé. Vivre l'Esprit, etvivre cette unité de l'Esprit, c'est à la fois vivre l'Illimité, la Dissolution, mais être, en même temps, parfaitement défini, dans cet indéfini. Encore une fois, les mots sont très délicats. L'âme, en plus, vous emmène dans des manifestations, dites énergétiques, de plus en plus fines. C'est à ce moment-là que l'âme éprouve le besoin de développer ses propres énergies, de vivre certaines choses. De décrire ce qu'elle ressent, de l'exprimer. Quand vous vivez l'Esprit, vous vous apercevez qu'il n'y a rien à exprimer. Vous vous apercevez qu'il n'y a plus rien à manifester, au sein de ce monde. Et pourtant, vous êtes toujours sur ce monde. Mais vous avez Transcendé les limites, totales, de ce monde, les limites de cette Dimension, comme vous dites aujourd'hui. Les limites de l'âme elles-mêmes n'existent plus, et ne veulent plus rien dire.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1208O.M. AÏVANHOV 24 septembre 2011

Question : qu'est-ce qui différencie un Esprit d'un autre ?
La Conscience. Vous êtes un Esprit
. MIKAËL n'est pas URIEL. Quand vous êtes Multi-dimensionnel, vous êtes partout. Y a aucune limite de quoi que ce soit. Vous Fusionnez avec LA SOURCE, comme avec toutes les parties de LA SOURCE. Vous êtes dans telle Dimension et dans telle autre Dimension, dans tel espace et dans tel autre espace. Vous n'êtes pas enfermés, c'est ça que vous ne pouvez pas comprendre, parce que, quand vous êtes dans ce corps, d'ailleurs je l'ai déjà dit : les gens qui mouraient avant, dans le côté astral de la matrice, ils voulaient continuer à faire la même chose. Un maçon, il continuait à monter des murs. On avait beau lui dire qu'y avait pas de murs, il continuait à monter des murs. Mais la Conscience, si elle est Libre, pourquoi est-ce qu'elle serait tributaire de ta petite personne, de ton petit corps ? Tout ça n'existe pas, c'est une Illusion de croire que ça existe. Nous sommes venus résoudre, avec vous, votre propre Illusion, vos propres projections, vos propres peurs.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1210UN AMI 24 septembre 2011

chaque être qui réalise, en totalité, le Soi, devient la Source, en totalité, et en partie. Il n'y a pas de différence entre les parties et le tout

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1258FRERE K 5 novembre 2011

Aujourd'hui, où nous vous disons, les uns et les autres, que tout est Un et que tout est inter-relié, le paradoxe, c'est que vous ne pouvez vivre cette inter-reliance, tant qu'il existe le moindre lien. Le fait de vivre l'Unité et d'accéder à la Conscience Unitaire, ne peut se faire que si la reliance est Libre de tout lien. Car cette reliance n'est pas un lien mais une résonance particulière, dans un état particulier de la Conscience, entre l'objet et le sujet considéré comme extérieur, entre deux sujets ou deux objets qui se sont totalement affranchis de toute résonance de lien, pour vivre la reliance, elle-même, appelée Communion. La Communion, comme cela vous a été dit, est le moyen de vivre le Service, de vivre la Liberté, de vivre l'Amour. Parce que cette résonance de reliance ne s'établit plus selon les règles conventionnelles de cette Dimension mais transcende, en totalité, les éléments constitutifs de cette Dimension, bien au-delà du corps et de l'âme, vous faisant ou essayant de vous faire pénétrer, par votre expérience, de plain pied, dans le monde de l'Esprit.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=156OMA 14 juillet 2007

Question : pourriez-vous nous parler des catégories d'âmes ?
J'ai pas employé le mot catégorie, j'ai employé le mot filiation, j'ai employé le mot origine, j'ai absolument pas parlé de catégorie, le mot n'est absolument pas adapté. Il y a des âmes d'origine différentes mais l'Esprit et la finalité est unique.
Nous avons tous le même Esprit démultiplié à l'infini, c'est l'étincelle divine. Maintenant, l'âme a une polarité, la polarité est liée non pas à un groupe mais à un type de travail qui doit être accompli, aussi bien en incarnation que sur d'autres plans intermédiaires. Il n'y a aucun intérêt à définir un plan d'âme. Y'a pas de hiérarchie là dedans. Y'a simplement une polarité du travail à fournir mais aussi une tonalité, je dirais, en rapport avec la vibration de l'âme qui peut être effectivement différente selon des filiations qui sont différentes. La filiation est par rapport à l'origine planétaire, déjà. Toutes les âmes ne viennent pas de ce système solaire, surtout en cette période. Je dirais que seulement cinquante à soixante dix pour cent des âmes viennent de cette origine solaire. Les autres viennent d'autres systèmes solaires, au niveau de leur source d'âme, je précise bien, et pas d'Esprit. Il y a aussi un travail d'âme qui est différent selon la polarité de l'âme. Il y a des âmes dont la polarité est de trouver la Lumière dans la matière. Il y a d'autres âmes qui ont le travail de trouver la Lumière dans la Lumière. Il y a d'autres âmes qui sont ici pour faire l'équilibre entre la matière et la Lumière. Cela ne présage pas d'une quelconque évolution plus ou moins importante. Les âmes ont des polarités, ce qui n'existe pas au niveau de l'étincelle, bien évidemment.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1275UN AMI 19 novembre 2011

il existe un aspect ultime du Soi, qui est la Réalisation qu'il n'existe nulle distance et nulle séparation, entre la Vibration de l'Être incarné et la Vibration de LA SOURCE. Celle-ci vous fait prendre Conscience que vous Êtes le Tout, que vous Êtes la totalité, en même temps que vous Êtes unique, et que chacun est Présent dans le Cœur de chacun. Non pas à travers les jeux de la personnalité, non pas à travers les jeux de pouvoirs (courants et habituels au sein de la personnalité), mais bien plus, en tant que principe réel, vécu dans la chair et dans la Conscience.

À ce moment-là, vous serez consumés par le Feu du Cœur, vous serez consumés par le Feu de l'Esprit. Le Canal Marial sera entièrement constitué, vous permettant d'établir, par l'Antakarana (ou Corde Céleste) le contact avec les autres Dimensions. Non pas en tant que contact comme quelque chose d'extérieur à vous, mais vous permettant, réellement, de prendre Conscience que vous Êtes la totalité des Dimensions, que vous Êtes la totalité des Mondes, que vous n'êtes pas seulement un fragment ou une partie du Tout, mais que vous Êtes, en totalité, le Tout, dans son entièreté et dans son intégrité.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1575BIDI 28 août 2012

vous n'Êtes ni ce corps, ni aucun autre corps, puisque vous pouvez être n'importe quel autre corps. Qu'est-ce qui change, dans ces cas-là ? Tant que c'est la Conscience qui se déplace, il y a Soi, ou Ultime Présence. Dès que vous cessez une quelconque identification à une quelconque forme, vous Êtes Absolu. Cela n'empêche pas de voyager, sans se déplacer, de forme en forme, mais vous savez pertinemment que vous n'Êtes rien de tout cela. Parce que toutes ces formes, toutes ces consciences, ne sont que des projections, séparées ou unifiées, de quelque chose d'autre : de LA SOURCE, dans un premier temps, mais la SOURCE, Elle-même, n'est qu'une émanation d'Elle-même en Absolu. C'est ce mot qui a été employé, Double, qui est destiné à vous le montrer, et non pas à vous faire rechercher un quelconque Double, mais le Double arrive à vous. Par votre vacuité, par le fait de rester Tranquille, par le fait de ne rien chercher, parce que vous avez compris qu'il n'y a rien à chercher, qu'aucune expérience ne peut vous mener à ce que vous Êtes.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1571SRI AUROBINDO 22 août 2012

Vous n'existez plus en tant que personne

La perte d'identité et la perte d'identification vous placent alors dans l'Absolu

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1551BIDI 15 août 2012

un jour, tu es sortie de ton état naturel qui est Absolu ou Para Brahman.Tu as, en quelque sorte, créé la Conscience, par un processus d'identification

Tu n'as jamais existé : tu n'as fait que projeter un temps, un espace, une forme, au sein d'une linéarité qui n'existe pas.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1591FRERE K 2 septembre 2012

La seule Liberté, c'est réaliser que vous Êtes seul, et que dans cette solitude, il y a le Monde entier, les Dimensions dans leur totalité, et l'Amour le plus pur, le plus Absolu, le plus Vibral, que vous n'avez jamais cessé d'Être. Ainsi donc, comme vous le dit BIDI, il s'agit simplement d'un point de vue.

Toute forme, au niveau des Mondes Unifiés multidimensionnels, n'est jamais figée. La Conscience (comme nous vous l'avons dit) n'est jamais localisée, de manière formelle, au sein d'une forme, au sein d'un temps, au sein d'une Dimension, mais s'exprime, de manière conjointe, dans l'ensemble des Dimensions

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1618O.M. AÏVANHOV 21 septembre 2012

Question : étant Unifiés, comment pouvez-vous avoir des points de vue différents ?
L'Unité n'est pas l'uniformité. L'Unité, c'est une résonance, une Fraternité, une absence de distance.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1476ANAËL 5 juin 2012

Être Absolu, c'est être Soi, au-delà du Soi. C'est Être Un, bien au-delà du un, bien au-delà du deux, bien au-delà de tout nombre. Vous faisant, en quelque sorte, embrasser l'Ultime, et vous établir sans vous établir. C'est-à-dire de ne pas avoir une place, un Espace, ou un Temps, déterminé ou déterminant, mais bien de vous placer, de manière définitive, dans un regard totalement différent que celui qui peut être porté ou supporté par une forme, afin de vous établir, de manière simultanée, dans les différents Espaces, dans les différentes Dimensions, dans les différentes Consciences. Vous amenant, non plus à une délocalisation, non plus à une multi-localisation, mais bien à une non localisation. Cette non localisation, nommée Absolu, vous permet, à votre gré, à votre volonté, d'être localisé où que ce soit, comme de ne plus être localisé nulle part. L'Absolu est un état d'Amour indicible, bien au-delà de la Joie, bien au-delà de la manifestation de la personne, puisqu'à ce moment-là, la conscience n'est plus une personne, la conscience n'est plus un Soi, mais la conscience, elle-même, s'éteint pour devenir le Tout. Ainsi est l'Absolu.

En définitive, c'est la gamme de fréquences (ou, si vous préférez, la gamme de Vibrations) qui détermine votre positionnement, ou votre absence de positionnement.

Il n'existe aucun mot, il n'existe aucune conceptualisation pouvant rendre compte de la non localisation de la conscience, et pourtant, l'Absolu est cela. C'est en ce sens qu'il ne peut vous être connu. C'est en ce sens qu'il ne peut vous être appréhendé, d'aucune manière, ni même par une perception, ni même par un ressenti. Parce que, par définition, tout ce que vous appellerez perception, comme ressenti, comme conception, appartient nécessairement à ce qui est connaissable (même si vous ne le connaissez pas encore).

Certains de vos poètes ont dit que l'essentiel était invisible pour les yeux. Cela est tout à fait vrai. Certains mystiques ont dit que la vraie vue n'était pas d'avoir quelqu'un qui voyait, et quelque chose qui était vue : il n'y a plus de sujet, il n'y a plus d'objet.

L'ensemble de ce que vous nommez environnement, ne sera plus environnement, mais sera, très précisément ce que vous Êtes. À de nombreuses reprises, nous, Archanges, ainsi que nombre d'Anciens et d'intervenants, nous vous avons stipulé que nous étions à l'Intérieur de vous. Vous allez découvrir, parce que vous allez le vivre, vous allez constater (que cela soit au sein du Cœur, du Soi, que cela soit en Absolu) qu'il n'existe aucune différence entre vous et moi.

Tous les mécanismes de la conscience fragmentaire, auxquels vous êtes encore soumis (et auxquels vous avez été soumis depuis tant de temps, pour nombre d'entre vous), vont voler en éclats. Vous donnant à vivre la Liberté, ou la Réalisation. Vous donnant à vivre la non séparativité, et surtout, l'Amour, dans son sens le plus authentique, le plus Vibral (qui n'a rien à voir avec ce que vous nommez amour, au sens humain). Quelle que soit la relation d'amour existant sur ce monde, même la plus noble, même la plus équilibrée (concernant quelque amour que ce soit, entre deux êtres, ou dans un groupe d'êtres) ne peut présenter aucune mesure comparable, et possiblement comparable, concernant ce qui est à vivre avec le Double, avec le Soleil, avec l'ensemble des Dimensions, et avec l'ensemble des Univers. L'amour, au sein de ce monde, vous a été projeté et vous a donné à vous projeter, vous-même, dans un sentiment de manque. L'amour, au sens humain, ne fait que traduire un manque. L'Amour, au sens Vibral (que cela soit dans le Cœur, comme dans l'Absolu), ne fait que traduire une Plénitude, se renforçant, elle-même, à chaque instant. L'Amour est ce qui soutient les Mondes. L'Amour est le liant des Mondes et des Dimensions. Il n'y a qu'au sein des univers fragmentés où ceci a été retiré. Ce qui a été retiré sera rendu, en totalité.

L'immersion au sein du Samadhi, comme l'immersion au sein de Shantinilaya, vous découplera, de manière définitive, de tout ce que vous appelez et nommez une identité, de tout ce que vous appelez et nommez une histoire, une mémoire, quelle qu'elle soit.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=927O.M. AÏVANHOV 12 mars 2011

Question : dans votre Dimension comment percevez-vous La Source ?
La Source c'est la Lumière et c'est l'Unité. Tout est Source. La différence, chère amie, entre toi et moi, c'est que moi je le sais et je le vis et toi, tu le vis partiellement et par moment et pas en totalité. La Source, c'est tout. Je vais prendre un exemple qu'est très simple : la plupart des lois physiques (que j'ai appelées les lois d'action / réaction,) de la matrice, sont des lois réelles qui fonctionnent. La preuve, quand vous laissez tomber une pomme, elle tombe, n'est-ce pas. Donc les forces gravitationnelles électromagnétiques sont des forces qui ont été enfermées, recourbées au niveau de l'espace-temps. Vous, vous voyez la lumière, n'est-ce pas, vous voyez le Soleil et vous dites que le jour se lève et la nuit arrive quand le soir arrive. Mais, pour nous, comme ça a été dit, vous êtes dans l'ombre parce que y'a pas la Lumière. La Lumière n'est pas ce que vous voyez avec vos yeux. La Lumière n'est pas uniquement la Lumière du Soleil, c'en est le meilleur reflet, dirons-nous. Donc, au sein des Mondes Unifiés, nous sommes La Source et il n'y a pas de séparation. Comme je l'ai dit : tout est Un mais cette notion d'Unité, d'être tous Unitaire et Un, n'est pas une vue de l'Esprit ni un concept. C'est une Vibration. Là où je suis, je dis : « je communique avec Marie » et instantanément nous nous rencontrons, que cela soit chez moi ou chez elle, n'est-ce pas. Mais chez moi et chez elle ça ne veut, à priori, rien dire. Même si nous sommes dans des structures de densité différente, il n'y a pas de séparation de densité. Donc, je peux être simultanément dans mon Vaisseau et dans le Vaisseau de Marie. Je peux être, simultanément, en train de converser avec mes autres Pépères (ndr : les autres Melchizedech) et, en même temps, être dans un autre Univers. Il n'y a plus de séparation. Alors, bien évidemment, pour un être séparé, c'est très difficile. Le meilleur exemple que je puisse prendre, quand je reviens à ces lois, c'est que les lois de la physique s'appliquent au sein de la matrice falsifiée. Mais on a négligé tout le reste et on considère que le reste c'est du vide. Mais le vide, c'est vous. Vous êtes totalement inversés. C'est vous qui êtes dans le vide et nous, nous sommes dans le plein. Mais vous n'avez pas conscience que vous êtes vides. En fait, ce corps est un vêtement. C'est aussi un Temple dans lequel vous devez actualiser la Dimension d'Eternité mais c'est le seul rôle. Vous n'êtes pas le vêtement, vous êtes ce qui y'a dans le vêtement. Mais ça vous a été tellement caché, tellement voilé et tellement assourdit et soumis à des croyances débiles, auxquelles nous avons tous adhéré, bien sûr. Donc, vous parler, en mots, de La Source, me paraît bien difficile parce que c'est un état Vibratoire où vous êtes à la fois le grain de sable mais, à la fois, l'ensemble des Créations, dans toutes les Dimensions. Tout est interconnecté et inter-relié. C'est le principe de l'Illimité et de la Grâce.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1281 ANAËL 26 novembre 2011

Question : Y a-t-il une différence entre la dissolution dans le Tout et l'intégration dans le Corps d'Êtreté ?
Bien aimé, la dissolution dans le Tout n'exclut pas l'intégration d'un corps d'Êtreté, au sein d'une Dimension, parce que vous conscientiserez, à ce moment là (pour en vivre l'expérience, réelle et vécue), qu'il n'y a aucune différence entre se dissoudre dans le Tout, entre vivre telle Dimension ou telle autre Dimension car l'Illimité, comme son nom le précise et sa Vibration le précise, est sans aucune Limite. Passer du limité à l'Illimité, est la prise de Conscience et le vécu de l'expérience qu'absolument rien ne peut enfermer la Conscience, qu'absolument rien ne peut limiter. Vous êtes à la fois le Tout, comme une parcelle du Tout. Vous êtes à la fois un Archange, comme une Étoile. La particularité des Semences d'Étoiles, redevenant Étoiles, est de pouvoir s'établir là où elles le souhaitent, sans être limitées par une quelconque Vibration, par un quelconque corps. La Conscience Illimitée n'est donc plus être tributaire de qui que ce soit, de quoi que ce soit (forme, temps, espace). L'absence de localisation de la Conscience, appelée Thuryia, est une vérité qui est à vivre, à manifester.
Ainsi donc, quelle que soit votre forme spécifique d'Ascension, ceux qui vivront l'Unité vivront, dans le même temps, ce mécanisme de simultanéité, appelé Dissolution dans le Tout, retour à l'état Brahmanique, l'état absolu du dernier Samadhi appelé Maha Samadhi, ou alors décideront de s'établir au sein d'un corps de Dimension différente, et de Vibration et de densité différentes, Unifié car, comme son nom l'indique, vous ne serez plus limité à ce corps d'Êtreté mais vous aurez une infinité de corps, une infinité de Consciences. Une Conscience individualisée, non plus enfermée dans une personnalité mais ayant la lucidité et la clarté totale de ce que signifie la Transparence de la Lumière, l'Abandon à la Lumière : retrouver son Essence, sa Vérité, au sein de la Lumière, comme au sein de mondes Unifiés carbonés.

http://www.autresdimensions.com/article.php?produit=1350  ANAËL 18 février 2012

Question : pourriez-vous développer sur le fait d'être la Totalité, au sein de l'Absolu ?
Bien aimé, faudrait-il encore que je comprenne ce que signifie, pour toi, la Totalité au sein de l'Absolu. Être le Tout, c'est ne plus être localisé, tout en maintenant une capacité de localisation par rapport à la présence de ce corps, sur ce monde. Ainsi, l'Absolu signe, aussi bien, l'accès au Rien, qu'au Tout, vu de ce point de vue incarné, comme du point de vue de l'Êtreté. Il n'y a plus de différence, ni de distance, ni de séparation, entre le brin d'herbe et LA SOURCE. La Conscience est tout cela à la fois. Ceci fait partie de l'installation du Manteau Bleu de la Grâce.

 Deniz

11:08 Écrit par Deniz dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

MERCI à toi Ami DENIZ

IMPECCABLE, concentré , limpide et vivifiant.

quelle fraîcheur comme une eau pure et douce...

A Bientôt mes amis...

Écrit par : durnez | 27/06/2013

Je comprends tout à fait que tu n'aies plus guère envie d'écrire, cher Deniz, mais je dois avouer que plusieurs fois par jour, je vérifie si tu es intervenu sur ton blog.
Ce que tu partages, comme aujourd'hui, ne me semble pas être Deniz qui intervient, mais juste une possibilité de se positionner, en tous cas, en ce qui me concerne, dans encore plus de "non-lien" avec le sac qui contient tant de merveilles de ce que je suis, et que nous sommes tous, et que j'ai encore parfois du mal à croire et sentir comme étant, non pas vrai, mais juste...
Pas de pression à te demander plus que ce que tu sens et ressens, mais je serais malhonnête si je ne disais pas que tes silences certains jours sont comme, non pas un abandon, mais un partage en moins, douloureux, mais pas insurmontable puisqu'alors je puise en moi la quintessence de ma certitude d'Etre...
M'enfin, comme dirait Gaston ! c'est bien que tu sois encore un peu présent avec ton incroyable capacité à ressentir ce dont les autres ont besoin, pile-poil au bon moment, ce qui laisse à penser que tu es guidé à partir de ton Coeur !
Pour moi aussi, tous mes appareils ménagers lâchent au fur à mesure, ce qui agaçe profondément mes enfants, qui pensent peut-être que je leur jette un sort ! et qui me vaut des réflexions pas très "cool", étant donné la petitesse de ma retraite qui ne permettrait pas à une souris d'avoir sa mini dose quotidienne de gruyère...
Mais je m'en tape, Christ me suit pas à pas, ainsi que l'Ancien dont j'ignore le nom et qui m'a dit : "Tout ce qui te concerne arrive directement à moi... ill n'y a pas de secrétaire (pas de secret à taire...) ce qui me fait couler les larmes de bonheur, ne me sentant plus seule, bien que très isolée, comme je l'ai déjà dit.
Je vous aime tous, infiniment, tels que vous êtes, sans chercher à savoir le pourquoi du comment et je vous le dis clairement, juste maintenant. Il manque Thierry (Reno) qui va bien j'espère, mais tous et toutes êtes chers à mon coeur en mutation.
Tendresse et douces pensées dans le Divin. AnneSarah

Écrit par : AnneSarah | 27/06/2013

Les enseignements des A.D. parlent plus au coeur qu'au mental ; c'est pourquoi ils me sont si réconfortants. Que de merveilles nous attendent !
Merci Deniz.

Écrit par : anne laure | 27/06/2013

Au-delà des citations, comme toujours, fabuleuses qui font que je me sens "à la maison"... ta description est très juste.

C'est un bonheur d'être à la fois "rien" et "tout" et de retrouver ce jeu sans fin que nous sommes.

Merci Denis !

Écrit par : chantal | 27/06/2013

Oui moi aussi je pense que tu es guidé par ton cœur pour nous sortir pile quand il faut tes réflexions et synthèses.

encore une coloration de l'unité, ou bien le défini dans l'indéfini, tu captes ce que nous vivons tous en parfaite synchronicité.

Avant je vivais cette Unité lors d'expériences vibratoires intenses puis à la sortie de méditation très profonde et depuis peu de temps, ce sont des "flashs" dans la journée sans rien pour prévenir que cela va arriver. la durée est variable mais çà arrive plusieurs fois dans la journée.

Et je n'en suis même pas étonnée. Je me souviens de la première fois ou j'ai vécu ceci pendant trois jours, il m'a fallu presque 10 mois pour intégrer.

"La seule Liberté, c'est réaliser que vous Êtes seul, et que dans cette solitude, il y a le Monde entier"
Frere K 2 sept 2012.

Le mental ne peut intégrer çà, c'est impossible pour lui. a l'époque je ne pouvais pas en parler et AD n'en parlait pas encore en ces termes.

aujourd'hui nous avons beaucoup de chance de partager ensemble

Merci à vous tous d'être ce que vous êtes: une simple coloration irisée de la Source

Écrit par : françoise | 27/06/2013

Merci Deniz de ces textes très vibrants. Aujourd'hui le ciel est blanc, lumineux, ensoleillé. Et tout chante, les oiseaux, les feuilles. Qu'une envie : rester là à regarder les fleurs, les arbres, la nature. Et l'écouter.
Plénitude et Lumière

Écrit par : Danièle | 27/06/2013

Mon cher Deniz,

tu a une capacité phénoménal de synthèse, tout en restant parfaitement limpide et précis quant au contenu.

Je relis alors les textes des messages qui résonnent dans mon coeur totalement.

Merci Deniz, nous ne te le dirons jamais assez.

Écrit par : Ada | 27/06/2013

Oui Danièle,aujourd'hui,c'est vrai tout est magnifique en cette journée "spéciale",j'ai passé une grande partie de l'après-midi à écouter les oiseaux et regarder le jardin,les fleurs....Quelle paix,quel bien-etre...c'est tellement suffisant!!
Merci Deniz pour nous rappeler les textes de AD,toujours d'actualité...

A vous tous les amis,belle soirée,belle "communion"
et bisous à tous.

Écrit par : agathe | 27/06/2013

Bonjour Deniz,

Merci pour ces silences, merci pour ces mots. Tout ce qui se dit ici, nous touche parce que nous sommes là. Tout ce qui se dit ici nous replace parfois sur le chemin même s'il n'y a pas de chemin. Je devrais plutôt parler du *champs*, du centre ou du coeur du Coeur.

Merci car comme tu dis dans la salle d'attente: le sujet est toujours à point et les textes choisis de AD tombent toujours des plus à propos,
c'est comme si on les lisaient pour la 1re fois.

Bonne soirée à tous et demeuront dans le coeur du Coeur!

Écrit par : Tippy | 27/06/2013

Merci Denis pour ces rappels tellement vibrants. J'ai envie de dire à chaque fois '' Mais bon sang, mais c'est bien sur ''. Nous sommes en train de nous souvenir de qui nous sommes vraiment. Quelle belle époque, nous partageons.
Bonne soirée à tous en ce jour de Reliance.
Olivier

Écrit par : Menhir | 27/06/2013

Coucou les amis,
Je viens de lire le message de MARIE de ce soir,il est MAGNIFIQUE!!!!!!!!!!!!!!
Tenons bon,on est sur la ROUTE!!!!!!!!!
Bonne nuit à tous en compagnie de notre chère MARIE!
Bisoussssssss

Écrit par : agathe | 28/06/2013

Merci à toutes et à tous pour vos commentaires enrichissants. Tout se met en place à une vitesse phénoménale. La cana de Marie que je viens de recopier dans le post suivant est fabuleux, et est en concordance avec ce qui se dit ici.

Hier soir (entre 19 et 20h), un petit incident m'a fait allonger dans un fauteuil et fermer les yeux, je ne pensais plus avant cela au rdv. Par contre, une fois allongé et détendu, j'ai vu sous mes paupières des taches bleues défiler, pis j'ai vraiment senti une présence en moi. Et ce matin, je lis cette cana...C'est magique.

Écrit par : Deniz | 28/06/2013

Les commentaires sont fermés.