09/09/2013

Ecole

A quoi servent les écoles : à conditionner les êtres humains à avoir confiance en l’autorité (structure pyramidale) et à lui obéir aveuglément. Cela met aussi en évidence toutes sortes d’inégalités entre élèves, et fait accepter qu’un autre “plus apte” soit placé plus haut dans la pyramide, donc le commande plus tard. Pourquoi les enfants n’en ont plus rien à faire de l’école ? Parce que les lignes de prédation ont disparu. CQFD. 

Deniz

 

12:51 Écrit par Deniz dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Deniz et toute la bande,

merci pour ton petit mot sur l'école Deniz,
Si je suis moins souvent par ici c'est aussi parce que J'ai choisi avec mon garçon de six ans de ne pas le mettre à l'école cette année.

cela s'est imposé tout seul après un jeûn de 21 jours accompagné d'une introspection et retrospéctive des enseignements reçus ces dernières années (AD), que je pouvais plus ni être enfermée ni enfermer quelqu'un d'autre.
De même cette période a été aussi riche en prise de conscience et réflexion sur le pouvoir que l'on dit ne plus vouloir avoir sur les autres mais qui bizarrement a la dent dure de l'adulte à l'enfant.

bref, cet enfant, hypersensible aux énergies et environnement commençait à ne plus du tout être à sa place à l'école et est très heureux que nous expérimentions autre chose.

Dur dur pour moi, solo avec et pour lui, mais depuis 8 jours à chaque fois que j'ai pensé renoncer j'ai reçu non seulement comme un grand souffle dans le coeur et aussi des petits signes à droite à gauche comme ton texte aujourdh'ui.

Alors merci, je continue car je sens bien que le supramental arrivant, le ^physique et le psychique completement sens dessus dessous chez moi et aussi chez l'enfant, nous ne pouvons plus ni l'un l'autre retourner à l'ancien.

toutefois, cette expérience ne se déroule pas tout à fait comme projetée car l'enfant semblant lui aussi completement bousculé ppar la vibration de ces derniers jours, ne montre plus aucune envie, ni de faire ni d'apprendre à lire ni riendu tout.
Etrangement,j'ai encore cela à accepter sans mettre de vouloir, et lâcher la peur de l'inspecteur académique, controle et regard des autres si il n'est pas à la hauteur.

bon, j'ai réussi à vous écrire mon vécu actuel malgré mes bugs neuronaux et migraine ophtalmique depuis hier.
Rien ne passe dans l'estomac.
Une petite pause allongée s'impose.

J'encourage tous les parents ou adultes à cette réflexionsur ce que nous poussons nos enfants à vivre ou pas.
Si d'autres parents ont déjà sauté le pas, faites moi signe, me sens parfois un peu seule même si La Source, Oma et Orionis m'encouragent chaque jour.

Bizzàtous

Écrit par : Lala | 09/09/2013

Bonjour Lala, content de te lire à nouveau ! Je n'ai pas écrit ce petit texte pour pousser à enlever les enfants de l'école, ce qui serait une réaction et tendrait à renfoncer l'illusion. Non, c'est simplement pour ne plus s'étonner de voir des jeunes ne plus vouloir aller à l'école, ne plus vouloir étudier, rejeter l'autorité des profs, ne plus vouloir apprendre un métier, et au-delà, ne plus vouloir travailler. Nos enfants n'ont plus peur, leur adn a été démagnétisé de ce programme (plus que nous les parents, qui avons pourtant déjà pas mal éliminé par rapport à nos parents).
Mais tout cela n'est plus important et va voler en éclats. Suffit d'attendre, bien tranquille.

Écrit par : Deniz | 09/09/2013

je ne pense pas que retirer l'enfant de l'école renforce l'illusion. enfin de mon expérience ces jours derniers, j'ai plutot l'impression que ce qui était impossible avant l'est aujourd'hui: c'est une enseignante qui nous a encouragés, et les réactions de l'entourage ont changé: c'est le moment de l'inconnu, du grand saut dans le vide.
Ensuite, je vois que là ou en tant qu'adulte je n'arrive plus à fonctionner 3D, je suis maintenant incapable de demander à quiconque quelque chose que je ne peux plus faire moi-même.

Oui, beaucoup peurs ont disparu chez l'Enfant et chez les adultes ça s'en vient à grand pas

Écrit par : Lala | 09/09/2013

Lala, on est vraiment dans une période (courte j'espère) très difficile, car on est attaché à ce monde par toute une série d'obligations, et en même temps, ce monde s'évapore, et même s'il ne disparaissait pas (mon dieu, non !), il ne pourrait plus jamais fonctionner comme avant. Nous sommes donc très mal positionnés, et il nous faut une très grande foi pour ne pas sombrer.

Écrit par : Deniz | 09/09/2013

Pour témoignage:
mon fils pouvait valider des matières au rattrapage, je ne l'ai pas influencé , de lui m^me il a fait le choix de ne pas se présenter!
Avant cette prise de décision il n'était pas " bien", un peu perturbé, ensuite c'était une affaire ... classée il n'en jamais reparlée, je l'ai senti " libéré"
Coeurdialement

Écrit par : Mebahiah | 09/09/2013

Salut à vous tous,

Vos commentaires sont intéressants. Nous avons oublié les petits et les grands enfants en âge d'apprendre pendant cette aventure, croyant qu'ils étaient prémunis contre les effets du processus actuel.
Malgré qu'il lui reste seulement 2 cours pour obtenir son diplôme, mon fiston ne veut même pas les suivre à distance tellement il en a rien à faire d'étudier à l'école, de travailler à payer des taxes, d'entrer dans le système...
Par contre il dévore des livres sur l'aménagement paysager! La soif d'apprendre est là, c'est le contexte qui ne l'a jamais été.

Léandre

Écrit par : Léandre | 09/09/2013

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=x24qJGFR0Y8
Bonjour Lala cela est pour toi !

Écrit par : Milla | 09/09/2013

http://www.telerama.fr/monde/montessori-freinet-steiner-waldorf-des-methodes-qui-ont-fait-leurs-preuves,98293.php
Lala ... c est encore pour toi ! ... je me soigne mes " années de prison " !

Écrit par : Milla | 09/09/2013

Bonjour a tous
l'école : ce cauchemar !!!
Elle le fut pour moi tout du long, elle le reste pour mes trois garçons dont le premier dyslexique viens de la quitter avec un bac techno en poche et un énorme soupire de soulagement!
Le deuxième attaque sa terminale générale avec beaucoup de philosophie, il prend de la distance sur le système analysant de manière acerbe, tranchante et précise tous les acteurs de la pièce.
Doté d'une intelligence hors norme il est capable de briser la peur, de comprendre le conditionnement et de s'en amuser en quelque sorte en décrétant nonchalamment selon l'humeur du jour ; je m'apprête a exercer un jour soit le métier d'avocat soit celui de barman. Les deux ont autant de valeur a mes yeux que la joie qu'ils puissent m'en procurer.
L'année dernière il a passée ses fin de semaines a s'amuser avec ses amis, les vacances scolaire a travailler dans une entreprise de maçonnerie sur les chantiers et remporté son bac partiel avec des 18 et des 17.
Le dernier, en cinquième cette année, est celui qui souffre, encore le plus de cet emprisonnement.
Nous savons ce qu'il en est, nous en parlons ouvertement, il est libre d'exprimer tout ce qu'il vit et ressent a cet égard. Ensemble nous avons toujours cherché et souvent trouvé les solutions de moindre résistance, et les trois ont eu, de ma part, un soutient fans faille.
Pour ce qui est du dernier, dont la venue sur ce monde m'a clairement été annoncée par Marie en compagnie de son âme, souvent je lui dit «  souviens toi pourquoi tu est venu ici ! Souviens toi que tu l'a voulu, choisi et même que tu t'ai réjoui de cela ! Et tu savais que dans ce plan il y avais l'école »
Courage Lala , va la ou la Lumière te porte , sans peur , un pas a la fois mais en suivant les lignes de moindre résistance.

Écrit par : Phoenix | 09/09/2013

Merci pour vos messages.

Bonjour à tous,

Merci infiniment Deniz pour vos messages.
Lala, mon fils n'a pas 6 ans mais 25. Il est à deux doigts de décrocher un diplome.
Seulement, l'envie n'est plus au rendez vous.
Cela me fait peur et je me dis que si près du but, ce serait dommage, mais en même temps je comprends parfaitement son état d'esprit.
Lui, il ne sait rien de ce qu'il se passe, ou passera prochainement.
Il m'a simplement dit ceci dernièrement :

"Je ne me sens pas bien dans cette vie, je me demande même ce que je fais ici !" ...

Écrit par : carole | 09/09/2013

Bonjour tout le monde !

C'est la première fois que je poste un commentaire, bien que ça fait des mois que je suis les articles de Deniz et de Léandre assidûment et je voulais vous dire merci du fond du coeur.. Vous ne savez pas tout le réconfort que vous m'apportez et merci aux lecteurs et lectrices pour leurs témoignages, ça fait du bien de vous savoir la, et on se sent moins seul en cette fin de temps : )
Sinon depuis quelques semaines je n'arrête pas de voir des 14, des 41 et des 44 et ces derniers jours ça devient de plus en plus intense... quelqu'un aurait une idée ?

Amour et Lumière

Écrit par : Roc | 09/09/2013

Bonjour Roc, merci pour ton petit mot. Ces nombres sont peut-être annonciateurs du fameux 144, en résonance avec l'énergie Christique. Christ vient te rencontrer et t'aide à passer la porte étroite.

Écrit par : Deniz | 09/09/2013

Merci Deniz !

Écrit par : Roc | 09/09/2013

Oui, ce n'est pas seulement les bambins quirechignent à l'école ou autre enseignement enfermant, les grands montrent de moins de moins en moins d'intêrêt.

concernant l'apprentissage de la lecture, je vois des enfants qui n'ont même pas cette envie d'apprendre à lire. Comme si "cela ne servait plus à rien".

Roc, les 144 sont les 12 fois 12 chemins de la Voie Christ. Les voir sous cette forme 44, 14, 41 144... signifient peut être que pour toi les connexions sont à nouveau établies

Écrit par : Lala | 09/09/2013

Aujourd'hui ce fut pour moi 1444

Écrit par : Phoenix | 09/09/2013

J'ai bien l'impression que Christ est dans le coin....
Au fait, 1+4+4 = 9 : voir article suivant !

Écrit par : Deniz | 09/09/2013

J'ai la même sensation Deniz. Je vais aller voir l'article suivant.

Écrit par : Danièle | 09/09/2013

Les commentaires sont fermés.